ASP

Agence de services et de paiement

EFA-CGC est présent et actif à l' Agence de Service et de Paiement depuis sa création en 2011.

La section thématique de l' établissement est animée par deux quasi permanents Olivier Poussin (secrétaire de section) et Franck Cayssials.

 

Notre représentation dans les instances ASP :

Lors des élections de 2018, les listes Alliance du Tréfle dont nous sommes la composante majeure à l'ASP ont attiré prés d'un quart des suffrages. Ce qui nous permet d'avoir des représentants dans l'ensemble des instances de l' Établissement (CTE, CHSCT et Comités Techniques Locaux.)

 

Nos représentants :

Au CTE :

- Titulaires : Anne-Laure Tarascon et Philippe Marcel

- Suppléant : Franck Cayssials

 

Au CHSCT :

- Titulaires : Laurence Huraux et Olivier Poussin

- Suppléants : Véronique Irlepenne et Céline Dal

 

 

Nos relais  "corps" de la Fonction publique :

 

- Secrétaires Administratifs : Magali Balmeur-Héritier et Agnès Faucher de la Ligerie

 

- Techniciens supérieurs : Laurence Huraux et Gilles Verbeke

 

- Attachés d'Administration : Anne-Laure Tarascon et Christophe Le Bivic

 

- Ingénieurs de l'Agriculture et de l'Environement : Olivier Poussin et Franck Cayssials

 

- Statut unifié : Philippe Marcel.

 

N'hésitez pas à contacter nos permanents, nos élus et nos relais.

 


Avancement de grade des fonctionnaires relevant du MAAF

 

Le 21/04/2016

 

Note de service du MAAF qui s'applique aux collègues fonctionnaires du MAAF en poste à l'ASP.

Objet : Propositions d’avancement de grade des personnels relevant du ministère de l’agriculture,
de l’agroalimentaire et de la forêt (MAAF) au titre de 2017.

Résumé : La présente note fixe, pour les agents relevant du MAAF, la procédure d’avancement de
grade à appliquer en 2016 afin de permettre les promotions qui seront effectives en 2017.

Cette note rappelle notamment :

  • que les propositions d'avancement doivent faire l'objet, pour chaque agent, d'une concertation entre le directeur et le chef du service concerné ;
  • que les directeurs doivent informer les agents de leur service lorsqu'ils les proposent, mais également lorsqu'ils ne les proposent pas ;
  • que l’appréciation portée sur l'agent sur la fiche de proposition d'avancement doit être argumentée, dans la mesure où les IGAPS et l'administration centrale l’utilisent pour procéder aux inter-classements et dans le cadre des travaux des commissions administratives paritaires.

La date limite de remontée des propositions des chefs de services à l'IGAPS est fixée au 30 juin 2016.

 

Pour en savoir plus

Contacts EFA-CGC à l'ASP :